Fenêtres sur (nos) jardins

LE PEINTRE, LES JARDINS, NOS JARDINS

Mareike Schellenberger, mezzo-soprano
Mara Dobresco, pianiste

"Quand le tableau est plein de magie. Quand on sent un certain bonheur, quand il incite à rire ou à pleurer, quand il met quelque chose en mouvement. Il devrait être comme une fleur, comme un arbre. Il devrait être comme la nature. Il devrait être tel qu'il manque quand il n'est pas là."
Friedensreich Hundertwasser

LE PEINTRE

FRANCIS POULENC (1899-1963)
"Le travail du Peintre"
poèmes de Paul Eluard
. Pablo Picasso
. Marc Chagall
. Georges Braque
. Juan Gris
. Paul Klee
. Juan Miró
. Jacques Villon

LES JARDINS

ARNOLD SCHÖNBERG (1874-1951)
"Buch der hängenden Gärten" (Le Livre des jardins suspendus)

poèmes de Stefan Georg sélection de lieder
. Unterm Schutz von dichten Bl.ttergründen (Sous l'abri de l'épais feuillage)
. Hain in diesen Paradiesen (Les bosquets dans ces Paradis)
. Als Neuling trat ich ein in dein Gehege (Comme novice je suis entré dans ton enclos)
. Saget mir auf welchem Pfade (Dites-moi, sur quel chemin)
. Wenn ich heut' nicht deinen Leib berühre (Si cette nuit je ne touche pas ton corps)
. Als wir hinter dem beblümten Tore (Comme nous entrions par la porte fleurie)

possible pause

LES JARDINS (suite)

CLAUDE DEBUSSY (1862 - 1918)
Jardins sous la pluie
ALBERT ROUSSEL (1869 – 1937)
Poème de Henri de Régnier
Le Jardin mouillé

NOS JARDINS

ALBAN BERG (1885-1835)
"Sieben frühe Lieder" ("Sept Lieder de jeunesse")
. Nacht (Nuit)
. Schilflied (Chanson du roseau)
. Die Nachtigall (Le rossignol)
. Traumgekrönt (Dans une auréole de rêve)
. Im Zimmer (Dans la chambre)
. Sommertage (Jours d'été)

Fenêtres sur (nos) jardins

Curieusement peu de compositeurs se sont laissés entraîner et inspirer par Friedensreich Hundertwasser. La porte est encore plus ouverte à une approche sensible et subjective, qui nous semble convenir particulièrement à la nature de sa pensée, sa démarche, son œuvre.

Mareike Schellenberger, chanteuse, et Mara Dobresco, pianiste, sollicitées par Charlotte Bessoussan, initiatrice du projet "Hundertwasser" à Marseille, se sont plongées dans l'univers de l'artiste, et son "utopie réaliste". Elles ont été frappées, marquées, prises, par la richesse des formes, la profusion des couleurs, la magie des idées. Elles disent à leur manière, ce qu'elles ressentent et quelles "textures musicales" se sont présentées puis imposées à elles.

Ce n'est pas le "hasard des émotions" qui guide leur choix musical.

Hundertwasser, viennois, même si ses pérégrinations l'ont mené à l'autre bout du monde – est né à la fin des années 20, "aboutissement" d'une période inouïe de novation et d'audace dans tous les arts, période dont il serait en quelque sorte l'enfant. Au tournant du siècle (le précédent !), la musique française et la musique viennoise, marquaient de façon durable, chacune suivant sa propre route, l'écriture et la perception, singulièrement dans l'art de la mélodie.

Hundertwasser, écologiste militant et visionnaire, a porté son amour et son respect de la nature au plus haut. La nature (les fleurs, les arbres, les jardins, la nuit, le soleil, les oiseaux…) traverse son oeuvre, inspire et conduit son geste architectural.

Ce sont les deux axes de ce programme. Mais il s'agit d'abord de peinture ; des peintres qui ont ou auraient pu nourrir l'oeuvre de Hundertwasser. "Le travail du Peintre" de Poulenc est donné en préambule (plus que comme un prologue). Poulenc écrivit à propos de cette partition

"Lorsque je compose, c'est comme si je peignais. Mes notes sont autant
de coups de pinceaux d' une palette aux sons d'une gamme infinie"(!!!)

Puis il s'agit de "Jardins".

"Jardins suspendus", évoquant aussi cette invitation aux femmes de Belsunce à faire de leurs balcons six cents mètres de création botanique.

Enfin viennent nos sens, nos amours ; leur dialogue avec les éléments. La nature encore, berceau de nos pensées, nid et source de nos émotions. Tel est le fil de ce concert, doux voyage musical, emmêlement francoviennois, hommage rendu à l'artiste Hundertwasser et aux inspirateurs de ce grand et beau projet.